Odoo Members

Et après l'accueil? 

Que se passe-t-il quand les jeunes ont plus de 18 ans?

En principe, l'accompagnement des services agréés de l'aide à la jeunesse s'interrompt à la majorité.

Le mandat d'accompagnement du service Parcours d'Accueil s'éteint également à la majorité, il peut cependant être prolongé à la demande explicite du jeune auprès du Service de l'Aide à la Jeunesse ou du Tribunal de la Famille et de la Jeunesse.

Les liens entre l'enfant et sa famille d'accueil sont des liens affectifs et parentaux. 

Après 18 ans beaucoup d'enfants restent en famille d'accueil, ils négocient avec leurs parents d'accueil leur contribution aux frais du ménage. En effet, à 18 ans l’aide financière octroyée aux familles d'accueil par la Fédération Wallonie-Bruxelles s'interrompt alors que les jeunes ne sont pas autonomes sur le plan financier. Nous leur conseillons donc d'aller demander une aide au CPAS. Les revenus des parents d'accueil n'interviennent pas dans la décision d'octroi de cette aide.


Retrouver des traces de son histoire

Après 18 ans, les jeunes et les adultes peuvent consulter leur dossier au Tribunal en écrivant au Parquet.

Un criminologue les accompagnera dans leur lecture.

Ils peuvent également s'adresser au Service de l'Aide à la Jeunesse où un travailleur social accompagnera leur démarche.

Cette possibilité est limitée dans le temps pour des raisons d'archivage.

Chaque jeune qui a été suivi par Parcours d’Accueil peut revenir consulter son dossier archivé au service. Il sera accompagné et soutenu dans sa démarche par un intervenant social.

Quelques chiffres sur la fin du parcours

En 2013, 2014 et 2015 : sur 16 enfants confiés très jeunes à des familles d'accueil :

  • 9 jeunes sont devenus majeurs et sont restés dans leur famille d’accueil ou en contact avec elle ;
  • 5 ont été adoptés par leur famille d'accueil ;
  • 2 ont été confiés à des services spécialisés en fonction de leurs difficultés (services résidentiels pour jeunes).